logo-mini

Recommandations du Déjeuner-Débat sous la thématique « La place de la Start-up technologique dans la digitalisation de l’économie »

Share

Recommandations du Déjeuner-Débat sous la thématique « La place de la Start-up technologique dans la digitalisation de l’économie »

En marge de son Assemblée Générale, Carthage Business Angels a organisé le 4 Octobre 2016 un Déjeuner-Débat sous la thématique « La place de la Start-up technologique dans la digitalisation de l’économie » réunissant de très nombreux professionnels, investisseurs, porteurs de projets, des acteurs institutionnels et des officiels, dont le Secrétaire d’Etat à la Recherche Scientifique M. Khalil Lamiri. Les Business Angels ont ainsi réuni tout l’écosystème concerné par la transformation digitale et ont assuré un débat riche co-animé par M. Nazeh Ben Ammar, Président de Carthage Business Angels et M. Mondher Khanfir, CEO de l’incubateur Wiki Start Up.

Les suggestions et recommandations formulées lors de ce débat peuvent être résumées comme suit:

dscn0966

– Une Loi sur le numérique et sur la labellisation des start-ups digitales apportera un soutien à l’émergence de la nouvelle économie basée sur le savoir.

– La protection de la PI dans le digital mérite un plus grand intérêt et un cadre réglementaire spécifique. La Tunisie gagnerait à travailler sur le sujet pour développer une économie de droit numérique.

– La réalisation d’un inventaire des PI dans les laboratoires de recherche et l’assouplissement du transfert de technologies à travers l’essaimage scientifique sont des pré-requis à toute stratégie de digitalisation.

– La valorisation de la recherche scientifique pourrait se faire à travers l’attribution de marchés publics notamment dans le cadre de Digital Tunisia 2020.

– Le modèle de Gouvernance de la R&D dans le secteur public est à revisiter en Tunisie. Les mécanismes de mobilité, de protection de la PI et d’essaimage sont au coeur du dispositif de valorisation et de transfert des technologies.

– Enfin, et selon le Secrétaire d’Etat à la Recherche Scientifique M. Khalil Lamiri, la mise en œuvre de la digitalisation devrait s’articuler autour de trois piliers, à savoir ; la multiplication des startups digitales, l’innovation technologique dans les services publics et l’innovation dans l’inclusion territoriale.

 


Leave a Comment